Visite officielle au Nigéria

Le Secrétaire général conclut sa visite officielle au Nigeria

Partager

ABUJA, Nigeria, 10 mars 2023 :Le Secrétaire général de l’Organisation de coopération éducative (OCE), Manssour Bin Mussallam a conclu aujourd’hui une visite officielle de trois jours au Nigeria, avec l’engagement de renforcer davantage la collaboration dans le cadre du Plan stratégique et du Programme commun des États membres.

Au cours du voyage qui a commencé le 8 mars 2023, le Secrétaire général a reçu des mises à jour du ministère fédéral de l’Éducation et du Conseil nigérian de la recherche et du développement éducatif sur le plan ambitieux du pays pour domestiquer et mettre en œuvre la vision et les aspirations contenues dans la Déclaration universelle de l’éducation équilibrée et inclusive, en particulier en ce qui concerne la politique linguistique nationale.

Au siège du ministère fédéral de l’Éducation à Abuja, le secrétaire permanent M. Andrew David Adejoh a remercié le Secrétaire général pour la rapidité avec laquelle il a dirigé la consolidation et l’établissement du Secrétariat et s’est engagé à soutenir pleinement et à impliquer le Nigeria dans cette entreprise du Sud global, voyant l’OCE comme un instrument essentiel pour la revitalisation du multilatéralisme et de la solidarité internationale.

Visite officielle au Nigéria

« Le Sud global a donné au monde la civilisation. Nous devons reprendre notre place et notre position à la table, et l’OCE nous offre cette opportunité », a déclaré M. Adejoh.

Pendant son séjour au Conseil nigérian de la recherche et du développement éducatif, le Secrétaire général a informé le Secrétaire exécutif, le professeur Ismail Junaidu, que le mandat du Conseil en tant que principal moteur de la recherche en politique éducative dans le pays est aligné sur la vision et la mission de l’OCE et espère explorer davantage les domaines de collaboration.

Le Secrétaire général  Bin Mussallam a remercié le gouvernement du Nigeria de l’avoir invité et de démontrer l’engagement du pays envers l’OCE, la Déclaration universelle de l’éducation équilibrée et inclusive et la Charte.

« Le Nigeria est un membre proactif et apprécié de l’OCE, et vous avez clairement démontré cela en étant parmi les premiers à être à l’avant-garde de la mise en œuvre de l’éducation en langue maternelle, un engagement clé contenu dans la Déclaration universelle de l’éducation équilibrée et inclusive, en tant que composante nécessaire du développement social et national équitable », a déclaré le Secrétaire général.

Visite officielle au Nigéria

Avant de partir du Nigeria, Bin Mussallam a déclaré : « Je suis venu ici pour écouter et m’identifier avec les autorités nigérianes, afin que notre Organisation collective, l’OCE, puisse soutenir au mieux les efforts du pays, de quelque manière que le Nigeria ait déterminé opportune et appropriée, pour mettre en œuvre l’UDBIE en général et la Politique nationale de la langue en particulier. »

Le Secrétaire général a mis en avant quelques-uns des éléments clés du travail collectif de l’OCE, notamment le lancement prévu d’un programme d’échange pan-Sud mondial connu sous le nom de Cadre de renforcement des échanges entre les jeunes et les régions par l’éducation (FREYRE), un dispositif visant à permettre la mobilité des étudiants et du personnel académique ainsi que l’équivalence de crédits entre les États membres de l’OCE et d’autres pays du Sud global.

Il a dit que grâce à FREYRE, les meilleures pratiques et les leçons apprises dans des domaines tels que l’éducation en langue maternelle des pays du Sud global comme la Bolivie, l’Éthiopie, le Nigeria, entre autres, seraient mises à profit pour tous.

Le Secrétaire général Bin Mussallam a également informé ses hôtes de la création prévue de l’Institut de l’OCE au siège de l’Organisation à Addis-Ababa, en Éthiopie, afin de « fournir une formation intensive aux responsables politiques et techniques des ministères de l’éducation des États membres et de les doter des instruments nécessaires pour mener la transformation vers une éducation équilibrée et inclusive au sein de leurs systèmes éducatifs. »

Visite officielle au Nigéria

Le Secrétaire général a également déclaré que l’OCE travaillera avec les États membres pour soutenir le développement de technologies endogènes spécifiques au contexte afin de combler le fossé numérique qui existe entre le Nord et le Sud, ainsi qu’au sein du Sud global lui-même.

Dans le cadre de la visite officielle, le Secrétaire général Bin Mussallam s’est rendu dans une école pour enfants ayant des besoins spéciaux à Kuje, une ville en périphérie d’Abuja. Il a apprécié le travail accompli par le gouvernement pour promouvoir l’accès à l’éducation et aux compétences des enfants ayant des besoins spéciaux. Il a déclaré qu’un moyen de promouvoir une plus grande inclusion consiste à entreprendre une « économie circulaire de l’éducation » où les établissements d’enseignement développent des partenariats plus solides avec les communautés pour assurer une plus grande incidence, pertinence et durabilité.

——————-

Pour les demandes des médias,
Veuillez contacter :
Département des Relations publiques et de l’Engagement (PURE)
[email protected]

قريبا

Très Prochainement

Pronto